La voix

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Notre propre voix procure des sensations presque inaudibles, elle nous est tellement familière. Et pourtant… elle se décline avec une diversité extra-ordinaire de sonorités.

Elle met en musique notre pensée, nos sentiments, notre parole. Elle nous accompagne, nous nourrit, nous représente de la naissance à notre dernier souffle.

La voix mérite sûrement une écoute, une prise en compte bien plus intégrée à notre conscience, à nos vies.

plus:

La voix est notre passerelle à la vie, pour la vie !

La voix a cette incroyable capacité  de traduire en direct  notre appartenance au monde des vivants. Elle exprime la vulnérabilité intrinsèque de notre condition d’êtres humains, elle exprime la vie même !

Jamais la même, et pourtant toujours là, elle est un lien profond au corps, à soi. Par la variation de ses tonalités, elle laisse entrevoir quelques bribes de cette intimité. Dans un même temps, elle peut  émouvoir locuteur et auditeur. Elle a cette caractéristique d’être à la fois pour soi et pour l’autre !

Notre Humanité sur terre a une très longue histoire, depuis l’agilité des singes à la bipédie de nos ancêtres, des sons aux chants . Nos corps se sont redressés pour une verticalité. Celle-ci a ouvert de nouveaux espaces à nos cordes vocales, pour donner une palette sonore immensément riche .

Pour chacun de nous, de notre vie in utéro avec notre oreille attentive, au premier mois de la vie après la naissance, notre voix se construit de manière passionnante. Notre architecture vocale va se développer à partir de nos oreilles et de notre écoute, passe par le babillage, le son joué et chanté,  pour entrer dans l’univers de la parole et du langage.

La voix est une passerelle vibrante aux autres

La voix maternelle très vibrante pour son petit bébé in utéro, est comme une première matrice relationnelle. L’oreille et le corps du bébé capte et enregistre cette voix qui devient indélébile. Dès la naissance se constitue ce duo vocal en interaction, c’est un bain sonore mère-bébé nécessaire et sécurisant pour le tout petit nourrisson. Le babillage bébé-mère est une étape incontournable pour la constitution de la voix du tout petit enfant.  Les recherches actuelles confirment combien  ce duo vibrant est un premier « code source » pour toutes les autres relations à venir. La voix née de ce duo premier, explore, s’ancre dans le corps, le transcende pour s’adresser au père, aux autres.

La voix de la mère est elle-même dans une ambiance vocale déterminante. Aussi  toutes ces voix résonantes en inter-actions,  créent des paysages sonores où l’écoute va prendre toute sa place, où l’écoute réciproque va déterminer bien des styles de vocalité, de relation.

La voix porte une immense richesse de sociabilité vibrante qui nous relie, participe à un  paysage sonore chaque fois éphémère, inédit.

 La voix lyrique, une passerelle vers le sublime de la voix

La voix chantée magnifie la voix par les harmoniques qu’elle amplifie.

En Europe, un style de chant s’est développé avec la voix lyrique et l’opéra. Une musicalité subtile a pris forme pour exprimer la vitalité et l’intrication des sentiments. Cette voix explore et transforme le monde émotionnel pour une prouesse musicale, vocale, intense et délicate.

L’opéra est une scène où la voix soliste peut briller d’ardeur, peut créer un moment magique qui bouleverse au delà des mots, dans une forme rare de somptuosité vocale.

En un mot, la voix est une superbe voie pour aller au cœur de notre Humanité bien vivante, très sociable, créatrice et artistique. Elle est vibrante, pleine d’harmoniques possibles, parfois sublimes, inoubliables.

6 mai 2015

lesvoixfontpasserelles©

88x31