Bienvenue à vous !

la voix en friche

Passerelle en friche

Osons prendre une nouvelle voie…!

Osons écouter la richesse de  notre voix, pour initier des passerelles entre nous et notre voix, entre nous et le chant collectif, entre nous et notre voix de citoyen-ne de ce monde.

Notre voix nous permet de mieux nous relier à nous même, aux autres, au monde. Choyée, elle nous permettrait  de mieux  nous préparer aux très nombreux changements en vue. Les préparer et non les subir !

La voix peut s’explorer avec humour et amour, comme la source d’une nouvelle inspiration de vie, pour nous, pour nos choix de société.

Voilà en quelques mots le pari enthousiaste, audacieux, engagé de ce blog.

lire plus

LA VOIX met en son une toute petite quantité d’air. Comme par enchantement, elle est, à ce moment là, une passerelle résonante pour soi et pour les autres. Jamais domptable, toujours surprenante, éphémère et pourtant là, elle est au cœur de la vie, au cœur notre sociabilité.

A PLUSIEURS VOIX, le chant crée, de manière concomitante, de l’énergie et du bien être pour soi et pour les autres. Cet art de la polyphonie serait-il une formidable passerelle vers le Bien Vivre ensemble ?

NOS VOIX CITOYENNES pour nos Biens Communs, notre Humanisme Planétaire, peinent à se faire entendre. La démesure, le mortifère, notamment les effets de la finance spéculative hors sol enferment les choix politiques du local au global. Il y a urgence pour nos démocraties affaiblies et pour la crise climatique que nos voix citoyennes s’accordent sur l’essentiel et donnent de la voix !
Et… si se relier au stimulant, ce que permet la voix,  devenait une passerelle de choix : pour nous aider à sortir des logiques d’emprise multiples,  pour dynamiser la confiance joyeuse, développer nos voix citoyennes, construire l’intelligence coopérative et responsable ?

POUR UNE TRANSITION CITOYENNE, donner une place de choix à la voix, à la Polyphonie, c’est reconnaitre ce Bien Commun qui irrigue toutes les cultures du monde. C’est se donner un support facilitant et vivifiant pour envisager ensemble les étapes  de notre futur commun face à la fin prévisible  d’un « modèle de société peu humaniste, peu écologique ». Un système  qui montre chaque jour un peu plus ses limites.
La première dimension de la Transition Citoyenne est de se  préparer, en cultivant une capacité de résilience, aux catastrophes possibles (financières, climatiques, des ressources, sociales, alimentaires…) Le chant commun est plutôt bien placé pour nous  aider dans la convivialité consolatrice et régénérante…

Intermède:

Au cœur de toutes nos activités humaines il y a la Culture, mais au cœur de la Culture il y a l’art de la polyphonie depuis la nuit des temps. Cet art nourrit une humilité chantée, partagée de notre condition d’êtres humains sur cette terre. Cet art nous relie au  vivant, au vibratoire, à l’universel, l’aurions nous oublier ?

LA VOIX, LES VOIX investies peuvent devenir des passerelles festives vers cette justesse, cette sagesse, ce sens de la mesure à (re)trouver ensemble…

28 avril 2015

 lesvoixfontpasserelles©

88x31